Le PHARES

logo PHARES petit.jpg

L’histoire du PHARES nait dans les années 1990 d’une initiative de citoyens qui imaginent que des structures qui se côtoient au quotidien dans un même lieu pourront développer des réponses innovantes aux difficultés socio-économiques du moment. L’idée se concrétise en 2001 avec l’acquisition par l’association Halage d’un bâtiment de trois étages en plein coeur de l’Île Saint Denis.

Pour en savoir  plus 
suivez le PHARES sur :

En Décembre 2014, le PHARES se constitue en SCIC 
(Société Coopérative d’Intérêt Collectif)

 

Le PHARES, acteur collectif de l’Economie Sociale et Solidaire (ESS) et Pôle Territorial de Coopération Economique (PTCE), poursuit son développement au service de l’insertion et de l’environnement.

 

Au fil des années, le projet évolue et les structures se succèdent. Aujourd’hui, tout en tirant les leçons du passé, les intentions initiales sont réaffirmées avec des objectifs autour des questions de développement local, d’insertion professionnelle et d’amélioration du cadre de vie, et l’inscription des principes de l’Economie Sociale et Solidaire (ESS) au cœur du fonctionnement quotidien du PHARES.

En 2013, parallèlement aux travaux de rénovation et à l’arrivée de nouvelles structures, le PHARES est reconnu Pôle Territorial de Coopération Economique (PTCE) par l’ensemble des échelons administratifs et politiques, de l’agglomération à l’Etat, en passant par le le département et la région. Cela permet notamment la consolidation de deux postes en 2013 et la création d’un troisième poste de chargé de développement et d’animation du pôle début 2014.

Découvrez la nouvelle vidéo de présentation du PHARES, réalisé dans le cadre de notre candidature à l'AMI La Fabrique des territoires 2020 !

Le PHARES s’inscrit d’abord dans une volonté de mutualiser des moyens humains et techniques afin d’assurer plus de cohérence et d’efficience dans une démarche durable.
 

Au-delà du projet de mutualisation, il y a aussi un projet commun et un projet collectif. Le projet commun cherche notamment à favoriser la mise en oeuvre des principes de l’ESS au quotidien (par la création d’une Société Coopérative d’Intérêt Collectif, notamment), soit le principe d’engagement volontaire (entrée et sortie du PHARES facilitées), de décision partagée (1 structure = 1 voix) et de solidarité (dans les excédents et les déficits de gestion). Par ailleurs, c’est à ce stade que la proximité des structures au quotidien génère des actions croisées, d’une structure avec une autre.

Enfin, le projet collectif est ouvert sur l’extérieur et cherche à apporter une plus-value pour le territoire (Plaine Commune et Île de France) et une complémentarité avec les acteurs existants.

Le PHARES

6, rue Arnold Géraux 93450 l'Ile-Saint-Denis